Le compost, c’est bon aussi pour les fleurs !

Que faire avec le compost obtenu ?

Le compost s'utilise différemment selon son stade de maturation, que ce soit au jardin d'agrément, au potager ou bien pour vos plantes d'intérieur, en pot.

Pour ces dernières, il faudra mélanger 5 parts de compost (mûr) pour 3 parts de terre de jardin.

Le compost FRAIS
de 3 à 6 mois, il a un aspect brun foncé et terreux. Il présente des particules grossières et non décomposées.
Il peut être utilisé au pied des tomates, du céléri. Il ne doit pas être ni enfoui, ni utilisé pour les semis.

Le compost MUR
de 6 à 12 mois, l'odeur et l'aspect sont semblables à l'humus des forêts.
Il est nécessaire de le tamiser avant emploi.
L'idéal est de l'étaler à l'automne (pour passer l'hiver) et de l'intégrer à la couche supérieure du sol au moyen d'un râteau au printemps.

Dosages recommandés :
en fonction du type de plantation et de leur exigence, vous pouvez étaler de 2 à 6 litres de compost au m2 par an.
Légumes exigeants (4 à 6 litres/m2) : courgettes, concombres, cornichons, choux, céléris, pommes de terres, tomates.
Légumes moyennement exigeants (2 à 3 litres/m2) : épinards, salade, carottes.
Pour un arbre fruitier : de 1 à 3 l/m2 (par an).
Légumes peu exigeants (1 à 2 litres/m2) : haricots, petit pois, poivrons, radis.
Pour une nouvelle plantation, on peut aller jusqu'à 40 litres/m2.

Il n'y a plus qu'à … brasser, composter, jardiner !!!