Le compost en 4 leçons (3)

Leçon n°3 : brasser et mélanger régulièrement.

Opération très importante puisqu'elle permet d'oxygéner le compost et favorise le travail des bactéries, des champignons et compagnie.

Le brass'compost de l'ESAT de l'ODET - APF

Mélanger le contenu du composteur à chaque nouvel apport de déchets:

  – avec une fourche (ça n'est pas la méthode la plus ergonomique mais pour les courageux, ça fonctionne !),

 – à l'aide d'un aérateur à ailette (idem en moins efficace),

– avec le BRASS'COMPOST (invention récente, ingénieuse, ergonomique et efficace).

Après un apport de pelouse notamment, on observe une montée du compost en température (60 – 70 °C) : c'est le signe que tout se passe bien.

L'apport de matériaux est l'occasion d'observer et d'agir pour réguler l'apport de matériaux carbonés ou azotés.

Le compost doit avoir une bonne odeur de sous-bois.